Bien choisir son vin : voici 5 astuces ultimes pour y arriver

cuisine
Note cette publication

En matière de vin, ce n’est pas toujours facile de choisir. Une invitation à diner chez des amis peut rapidement devenir une situation de dilemme. Il n’existe certes pas de recette miracle, mais quelques astuces peuvent vous permettre de tirer votre épingle du jeu. En voici 5 pour ne plus vous tromper dans le choix de votre vin.

1. Se décider selon le millésime

Le millésime vous renseigne à propos de l’année de la culture du vin, sa récolte et sa vinification. En fonction des variations du climat, les fumets d’un vin sont changeants d’une année à une autre. Vous avez l’assurance d’un bon millésime avec un été ensoleillé, un printemps et automne caractérisé par l’humidité. Les amateurs apprécient énormément les millésimes suivants :

2009 ;
2010 ;
2015 ;
2016.
Bien entendu, tout est également lié aux régions et cépages du vin. L’idéal pour déguster un bon vin serait d’en choisir un avec au minimum 2 voire 3 ans d’âge.

2. Ne vous fiez pas au prix

Dans une belle sélection de vins rouges, vous remarquerez forcément des différences de prix. Ce dernier ne garantit en rien la qualité du vin. Il est tout à fait possible d’acheter une excellente bouteille à moins d’une dizaine d’euros. De la même manière, de vins très onéreux pourraient vous laisser un goût de déception en bouche. Soyez donc flexible lors du choix de votre vin. Les nouveaux vins peu populaires peuvent réserver bien des surprises, malgré leur faible coût.

3. Choisir selon le plat cuisiné

Demandez des informations quant au plat que vous dégusterez lors du repas. Il est connu que les vins rouges s’accordent à la perfection avec :

Les viandes rouges
Les plats mijotés
Les gratins
Les fromages
Quant aux vins blancs, ils relèvent à la perfection les viandes blanches et légères, le poisson, etc. Le rosé en ce qui le concerne est parfaitement adapté aux entrées, l’apéritif et quelques variétés de poissons.

4. Ne croyez pas les médailles

Certaines bouteilles de vin sont parées de médailles et autres distinctions. Ce n’est pas une raison valable pour procéder à l’achat les yeux fermés. Ces prix décernés pendant des concours et autres ne répondent pas tous aux mêmes critères. En général, ce ne sont que des stratégies marketing pour apaiser les consommateurs et les pousser à acheter. Les vins qui ne sont pas dotés de telles médailles ne sont pas mauvais pour autant.

Cela peut simplement être que le producteur n’a pas eu envie de faire participer son vin à des compétitions.

5. Faites-vous conseiller par votre caviste

Si vous ne savez toujours pas comment choisir votre vin, le moyen le plus simple consiste à vous fier à votre caviste. C’est avec plaisir qu’il vous donnera des conseils, et vous orientera vers les vins adaptés à vos besoins. Il arrive d’ailleurs très souvent que les cavistes proposent une dégustation. Cela vous permettra de choisir le vin en vous fiant à vos propres impressions. Cette technique est pratique pour évaluer les vins à déguster dans l’immédiat, ou ceux à conserver pour un meilleur vieillissement.

Written by