Cuisine : Ail émincé ou pilé ?

piler ail
Cuisine : Ail émincé ou pilé ?
5 (100%) 12 votes

L’ail est un ingrédient, ou plus précisément un légume-condiment, qui donne un goût très savoureux à un très grand nombre de recettes. Il peut être consommé piler ail cuit, cru, haché ou en gousse selon nos besoins et nos préférences il faut songer à acquérir un hachoir ail voir un presse ail.

Dans les champs, on peut retrouver plusieurs variétés d’ails mais ceux qu’on voit souvent dans la cuisine sont l’ail blanc et l’ail rose. En général, l’ail que l’on utilise n’est pas de l’ail frais mais plutôt de l’ail séché. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un produit que l’on peut récolter toute l’année.

Pour obtenir plus d’informations à ce sujet, il y a lieu de parler dans cet article des méthodes de conservation de l’ail, de ses bienfaits sur notre santé et aussi de quelques astuces en matière culinaire.

Les différentes manières de conserver l’ail

Pour commencer, il convient de préciser que la conservation de l’ail séché ne ressemble pas à celle de l’ail frais. Normalement, l’ail séché peut être stocké plusieurs mois dans un endroit sec et frais sans besoin d’être placé dans le réfrigérateur.

En revanche, l’ail frais doit être consommé le plus rapidement possible si l’on souhaite profiter de son véritable goût. Donc, dans le cas où on ne peut pas l’utiliser tout de suite, il faut le mettre dans le bac à légumes du frigo. Par ailleurs, certains cuisiniers utilisent aussi d’autres alternatives intéressantes telles que la conservation des gousses d’ail pelées dans le congélateur ou encore dans de l’huile d’olive. Ainsi, on ne le sort de ces derniers que lorsqu’on en a besoin.

Les bienfaits de l’ail sur notre santé

L’ail est considéré comme un super aliment que l’on doit fréquemment incorporer à notre alimentation. En effet, il a des vertus médicinales et thérapeutiques particuliers. Tout d’abord, l’ail constitue un antibiotique et un antiseptique naturel. Il a également des propriétés antimicrobiennes, donc les sujets qui le consomment régulièrement sont peu exposés aux risques de contracter une infection.

Pour aller encore plus loin, il a été prouvé par les scientifiques que l’ail prévient certaines maladies, dont les maladies cardiovasculaires, les hypertensions et les cancers. Puis, c’est également un aliment riche en antioxydants, ce qui signifie donc qu’il peut guérir efficacement les maladies de vieillissement comme l’Alzheimer et le Parkinson.

Pour terminer avec les bienfaits de l’ail sur notre santé, il est à souligner que l’ail est aussi une anticoagulation, ce qui garantit donc une bonne circulation sanguine. Et pour information, l’ail ne contient que 3 ou 4 calories seulement.

Enlever le germe de l’ail ou non ?

Pour parler maintenant de la préparation de l’ail, il convient tout d’abord de noter que le fait d’enlever le germe au niveau de la gousse avant la consommation de l’ail est facultatif. Justement, cela dépend des préférences de chaque cuisinier et aussi du type de recette que l’on souhaite préparer.

D’habitude, on ne retire pas ce germe lorsqu’il y a lieu de concocter un plat salé puisque celui-ci a un goût amer. Mais pour ceux qui n’aiment pas l’haleine qui est générée par ce germe, il est préférable de toujours l’ôter.

Comment préparer une recette à l’ail ?

La manière de préparer l’ail dépend de la recette que l’on souhaite réaliser et aussi de la présentation finale de l’ensemble. Effectivement, s’il s’agit par exemple de préparer des salades, il est mieux de penser à hacher l ail. Et il en va de même lorsqu’il s’agit de l’ajouter à la dernière minute dans les sauces ou dans les pâtes cuites.

Par contre, il est conseillé de frotter l’ail lorsqu’on doit le mettre sur du pain grillé ou lorsqu’on doit le mélanger avec des légumes ou avec des soupes. Les gousses d’ail peuvent aussi être introduites en entier à l’intérieur des viandes pour rehausser la saveur de ces derniers. Enfin, si l’on fait cuire à la poêle des gousses d’ail avec des pelures en papillote, on obtient un résultat fondant et délicieux.

Quelques astuces intéressantes pour écraser l’ail

Pour écraser ail, il y a lieu de le tromper quelques minutes dans l’eau tiède. Puis, il faut l’éplucher de façon à obtenir une gousse. Il faut après découper l’ail en deux et le poser sur le plan de travail. L’étape suivante consiste à prendre un couteau éminceur et à écraser l ail avec la paume de la main. Une fois qu’on obtienne de l’ail écrasé ou de l’ail pressé, on doit ensuite hacher ail plus finement avec un simple couteau.

Par ailleurs, s’il s’agit de presser une gousse d ail avec un presse-ail, il faut tout en premier lieu retirer la peau de l’ail et placer la gousse d’ail pelée dans le presse-ail. En second lieu, il faut renfermer le matériel et le presser fortement. Ainsi, l’ail presse va sortir de l’autre côté de la grille du presse-ail.

Pour terminer, la dernière astuce est d’écraser l’ail avec une pierre lisse. Celle-ci doit logiquement avoir la même taille que la paume de notre main. Mais avant de l’utiliser, il faut bien le nettoyer avec de l’eau chaude et du savon. Puis, il faut aussi placer l’ail dans du papier sulfuré avant de l’écraser pour que l’ail pilé ne s’éparpille pas dans tous les sens.

Written by